Le montage d'une roue

  • 1- Le laçage:

Première étape après sélection des moyeux, rayons (longueurs calculées en fonction de la jante et du moyeu) puis jantes

Le laçage consiste à positionner les rayons selon plusieurs géométries: croisés par 2, 3, voir 4 ! ou bien en radial c'est à dire perpendicuaires au moyeu, ce qui ne permet pas d'encaisser de freinage disque ou de couple de roue libre

Tout l'art du monteur est de savoir positionner les rayons dans les règles de l'art : la base aquise rapidement 

20171115 102156 resized

 

  • 2- La mise en tension:

Une étape clé qui consiste à visser les écrous de façon équivalente, jusqu'à atteindre une tension de "travail" correcte 

La roue à ce stade est à peu près ronde mais rien n'est fait !

 

  • 3- Le voile le saut et le centrage:

Un long moment à passer en tête à tête avec SA roue... le moment de la rendre ronde, tant au niveau voile latéral que saut vertical, le moment de la centrer 

 

  • 4- Le déstressage:

Un premier déstressage est nécessaire à ce stade. Il consiste à presser la roue, de contraindre fortement les rayons afin de les détendre

Il faut donc reprendre l'opération précédente...

 

  • 5- Les tensions:

La roue de nouveau ronde, on s'attaque à ce que beaucoup de roues exotiques et pas chères n'ont pas connu !! L'équilibrage des tensions qui consiste à répartir celles ci de manière homogène. Une étape clé dans le rendu final et la durée de vie de la roue. Selon les types de rayons, des tableaux indiquent en Kg les données lues sur le tensiomètre. Généralement le constructeur de rayons préconise la plage de tension adéquate pour chaque modèle.

On rencontre bon nombre de roues avec des écarts de plus 50Kg entre chaque rayons, ce qui provoque très rapidement des voiles et casses de matériels!

C'est à ce stade également qu'on détecte les "défauts naturels" de rondeur de la jante, liés à sa fabrication, que beaucoup essaient d'estomper en tendant énormément les rayons aux endroits concernés, ce qui la rend parfaitement ronde mais complètement hétérogène au niveau tensions (souvent les rayons cassent rapidement)

il vaut mieux laisser un saut de 1 dizième ou 2 et avoir de bonnes tensions. Cela nécessite beaucoup de savoir-faire pour discerner les défauts incorrigibles des défauts de montage.

Un rayon trop tendu va casser lors d'une trop grande sollicitation et à l'inverse un rayon peu tendu va flamber, en danseuse par exemple, puis casser rapidement.

Selon les montages il est possible de tendre les roues avec un écart, entre chaque rayon d'une même nappe, aux alentours de 5 Kg. Un travail d'orfèvrerie d'autant plus précis que les composants choisis sont haut de gamme.

Cette étape influe sur les longueurs des rayons donc retour à l'étape 3 puis 4 et ce jusqu'à ce que longueurs et tensions rendent une roue ronde, homogène et stable (le plus long)...un nombre incalculable d'heures à mesurer au tensiomètre ....il faut être passionné!

ATTENTION ! une roue à pneu voit ses tensions diminuer de 15 à 20% environ lors du montage du pneu à cause de la pression exercée par les tringles et le gonflage.

Nous prenons soin de compenser en partie ce phénomène en tendant un peu plus les roues au départ(à noter que chaque pneu n'exerce pas les mêmes contraintes ...)

Ce phénomène est moindre pour des montages à boyaux souples (certaines marques dont les boyaux sont durs à monter provoquent aussi ce phénomène)

Il y a donc un avantage certain à rouler en boyaux !

20171115 102245 resized

  • 6- Le freinage des écrous:

Pour éviter que les écrous ne se dessèrent à l'usage on place du frein filet qui s'insserre dans les filetages (parfois on le met dès le laçage afin de lubrifier ces derniers)

20171115 103339 resized 1

  • 7- Les ligatures :

La touche "artisan" mais néanmoins ultra efficace pour faire travailler les rayons par 2  ce qui rigidifie les montages ! (entre une roue sans et une roue avec le ressenti est immédiat)

20161018 175954 resized

  • 8- L'équilibrage dynamique:

Un domaine peu ou pas exploité par les autres alors qu'il est essentiel !!! car jusqu'à l'étape 7 je peux affirmer que la plupart des monteurs de roues connaissent très bien leur métier (ils sont passionnés aussi!) mais cette étape est particulière à Basaltwheels 

Nous passons du temps à régler la balance dynamique au dizième de gramme afin d'obtenir une rotation parfaite sans balourd !

(voir onglet Equilibrage Dynamique Interne)